Aujourd'hui,
URGENT
Cyclisme: le Burkinabè 🇧🇫Paul Daumont nominé pour le prix du meilleur cycliste africain de l'année.
États-Unis : Donald Trump autorise le processus de transition vers une administration Biden.  
Burkina: un citoyen américain abattu le 21 novembre 2020, devant le camp Baba Sy de Ouagadougou.      
Burkina: l’Union africaine appelle à des élections apaisées et transparentes. 
Burkina: 860 villages et secteurs ne pourront pas prendre part au scrutin couplé. Cela représente environ 370 000 Burkinabè.
Burkina: 6 490 144 électeurs appelés aux urnes ce dimanche 22 novembre 2020 pour élire le président et les 127 députés pour 5 ans. 
Justice: 4 des 7 prévenus relaxés pour faits non constitués dans le procès du recrutement frauduleux de la CNSS.     
Procès CNSS: Norbert Zèda, ex DRH, écope de 30 mois ferme et 5 ans d’interdiction d’exercer dans la fonction publique. 
Justice: Daniel Sawadogo, ex chef de personnel écope de 20 mois ferme et 5 ans d’interdiction dans la fonction publique (procès CNSS). 
Justice: Natacha Ouédraogo, épouse de l’ex DRH écope de 12 mois ferme dans le procès du recrutement frauduleux de la CNSS. 

Des ressortissants du G5 Sahel, actuellement bloqués en Europe du fait du Covid-19, dont des Burkinabè, seront rapatriés par les soins de la France. Selon le ministre burkinabè des Affaires étrangères, Alpha Barry, la question a été discutée ce 27 avril 2020 en marge de la réunion ministérielle Affaires étrangères - Défense du G5 Sahel et de France tenue en visioconférence ce lundi 27 avril 2020. 

 

Sur instruction du président du Faso, le Premier Ministre Christophe Joseph Marie Dabiré a rencontré, en présence d’une dizaine de ministres, ce jeudi 23 avril au palais présidentiel, les partis politiques de l’Alliance des Partis de la Majorité présidentielle (APMP) et du Chef de File de l’Opposition politique (CFOP).

Le président du Faso, Roch Marc Christian Kaboré a visité ce matin, le Centre hospitalier universitaire de Tengandogo (CHU-T), l’hôpital réquisitionné pour le traitement des malades du coronavirus. Le chef de l’Etat entendait ainsi prendre toute la mesure des conditions de prise en charge des malades du Covid-19, et encourager le personnel soignant.

Le ministre de la Communication et des relations avec le Parlement, porte-parole du gouvernement, Rémis Fulgance Dandjinou était face à la presse dans l’après-midi de ce jeudi 16 avril 2020 pour rendre compte des principaux dossiers du Conseil des ministres du jour. Lesquels dossiers sont relatifs à la lutte contre la pandémie du coronavirus au Burkina Faso.

C’est une équipe de 12 membres au total issus principalement de l’hôpital populaire de Tianjin d'où provient l’équipe médicale internationale d’urgence certifiée par l’Organisation mondiale de la santé qui ont débarqué ce jeudi 16 avril 2020 à l’aéroport international de Ouagadougou.

Afin de contribuer au Fonds de soutien à la riposte contre la pandémie du Covid-19, le président du Faso a décidé ce 16 avril 2020, de renoncer à son salaire pendant six mois à compter de ce mois d'Avril 2020. 

 

Le secrétaire d'État américain Mike Pompeo a qualifié dans une interview le Covid-19 de “virus chinois” et a dénoncé le manque de transparence de la Chine dans la gestion de la crise. Voici la réponse du porte-parole du Ministère chinois des Affaires étrangères. 

Dans le cadre de la lutte contre la maladie à coronavirus (COVID-19), le Burkina Faso a élaboré un plan national de riposte contre cette pandémie. Ce plan a été présenté le mardi 7 avril 2020, lors d’une conférence de presse animée par le ministre de la Santé, Pr Léonie Claudine Lougué/Sorgho, et le ministre de la Communication, porte-parole du Gouvernement, Remis Fulgance Dandjinou.

Le ministre de l'Eau et de l'Assainissement, Niouga Ambroise Ouédraogo, a animé un point de presse du gouvernement, ce mardi 7 avril 2020. Il est venu apporter plus de détails sur les mesures annoncées par le Président du Faso, Roch Marc Christian Kaboré, pour lutter contre le Covid-19, dans le secteur de l’eau.

Le président du Faso, au marché des fruits et légumes (Lèguémalogo) de Bobo-Dioulasso le 30 novembre 2019.

Le président du Faso, Roch Marc Christian Kaboré a, ce jeudi 02 avril 2020, lors de son message à la Nation, annoncé des mesures pour atténuer les effets néfastes de la pandémie du COVID-19 sur les acteurs des marchés et yaars en général, et en particulier sur les femmes, qui commercialisent des denrées périssables.

MESSAGE A LA NATION DE SON EXCELLENCE MONSIEUR ROCH MARC CHRISTIAN KABORE, PRESIDENT DU FASO, PRESIDENT DU CONSEIL DES MINISTRES SUR LA PANDEMIE DU COVID-19. Ouagadougou, 2 avril 2020.

Le Conseil supérieur de la magistrature du Burkina Faso n’est pas content –il le dit dans ce communiqué- des déclarations du porte-parole du gouvernement qui, la semaine dernière, commentait un communiqué du procureur du Faso relatif aux sévices que feraient subir les forces de défense à ceux qui ne respectent pas le couvre-feu. Le ministre Rémi Fulgance Dandjinou estimait lui et entre autres, que ceux qui violaient le couvre-feu le faisaient à leurs dépens.