Aujourd'hui,
URGENT
Cyclisme: le Burkinabè 🇧🇫Paul Daumont nominé pour le prix du meilleur cycliste africain de l'année.
États-Unis : Donald Trump autorise le processus de transition vers une administration Biden.  
Burkina: un citoyen américain abattu le 21 novembre 2020, devant le camp Baba Sy de Ouagadougou.      
Burkina: l’Union africaine appelle à des élections apaisées et transparentes. 
Burkina: 860 villages et secteurs ne pourront pas prendre part au scrutin couplé. Cela représente environ 370 000 Burkinabè.
Burkina: 6 490 144 électeurs appelés aux urnes ce dimanche 22 novembre 2020 pour élire le président et les 127 députés pour 5 ans. 
Justice: 4 des 7 prévenus relaxés pour faits non constitués dans le procès du recrutement frauduleux de la CNSS.     
Procès CNSS: Norbert Zèda, ex DRH, écope de 30 mois ferme et 5 ans d’interdiction d’exercer dans la fonction publique. 
Justice: Daniel Sawadogo, ex chef de personnel écope de 20 mois ferme et 5 ans d’interdiction dans la fonction publique (procès CNSS). 
Justice: Natacha Ouédraogo, épouse de l’ex DRH écope de 12 mois ferme dans le procès du recrutement frauduleux de la CNSS. 

Le Burkina Faso et la Côte d’Ivoire mènent depuis le 13 mai 2020, une opération conjointe de sécurité dénommée «Comoé» dans la zone frontalière entre les deux Etats, rapportent nos confrères de l’Agence d’information du Burkina (AIB).

Ce communiqué de l’ambassade des Etats-Unis au Burkina Faso publié sur son compte Facebook porte sur la mort, dans des circonstances non encore élucidées à Tanwalbougou, région de l’Est, de 12 personnes interpellées par la gendarmerie pour soupçon de terrorisme. Alors que des organisations de droit de l’homme accusent les forces de défense et de sécurité de les avoir exécutés sommairement, le gouvernement réaffirme le caractère républicain de l’armée du Burkina Faso et annonce l’ouverture d’une enquête pour situer les responsabilités. L’ambassade des Etats-Unis assure soutenir le gouvernement dans cette démarche pour que la lumière soit faite et les éventuels responsables punis.  

Confinés dans leur école de formation depuis deux mois en raison de la pandémie de la covid-19, les onze enfants de troupe burkinabè à l’Ecole Militaire Préparatoire et Technique (EMPT) de Bingerville ont reçu la visite, le mercredi 20 mai 2020, de SEM. Mahamadou Zongo, Ambassadeur extraordinaire et plénipotentiaire du Burkina Faso près la République de Côte d’Ivoire.

Ce communiqué du gouvernement est relatif à la mort dans des circonstances non encore élucidées à Tanwalbougou, région de l’Est, de 12 personnes interpellées par la gendarmerie pour suspicion de terrorisme. Alors que des organisations de droit de l’homme accusent les forces de défense et de sécurité de les avoir exécutés sommairement, le gouvernement réaffirme le caractère républicain de l’armée du Burkina Faso et annonce l’ouverture d’une enquête pour situer les responsabilités.  

Le Premier ministre, Christophe Joseph Marie Dabiré, a prononcé ce mardi 19 mai 2020 à l’Assemblée nationale, la version 2020 de son Discours sur la situation de la Nation (DSN).  Le DSN est un exercice constitutionnel prévu par la loi fondamentale qui dispose en son article 109 que: «Le Premier ministre expose directement aux députés, la situation de la Nation, lors de l’ouverture de la première session de l’Assemblée nationale. Cet exposé est suivi de débats et ne donne lieu à aucun vote». Pour la deuxième fois depuis sa nomination, dans le cadre de cet exercice, face aux députés, le chef du gouvernement  a dressé le bilan de l’action gouvernementale au cours de l’année 2019. Il s’est ensuite prêter aux questions et observations de la Représentation nationale.

Le mardi 05 mai 2020, la présidente de l’association La Graine, par ailleurs épouse du président de l’Union pour le Progrès et le Changement, Madame Odile DIABRÉ née OUÉDRAOGO, a fait un don de kits de protection anti-covid à la police et à la gendarmerie de Boussé. 

Après l’allègement des mesures restrictives de libertés, le Premier ministre, Christophe Joseph Marie DABIRE, s’est prêté aux questions des journalistes, ce mardi 5 mai 2020. Les préoccupations soulevées par les hommes de médias ont concerné essentiellement le risque de rebond de la maladie du Covid-19, le non-respect du port obligatoire du masque, les raisons de l’allègement des mesures de restrictions, l’insécurité et le front social.

L’Ambassadeur de la République populaire de Chine au Burkina Faso a transmis un don de matériels au Maire de Ouagadougou. C’était le mercredi 29 avril 2020 au sein de l’Ambassade de la République populaire de Chine au Burkina Faso. C’est un lot de matériels offert par la ville de Zhengzhou, ville jumelée chinoise de la commune de Ouagadougou, dans le but de disponibiliser davantage les moyens pour endiguer la propagation du Covid-19. 

Le jeudi 30 avril 2020, les experts chinois en fin de mission ont quitté le Burkina Faso pour la République de Côte d’Ivoire où ils ont été sollicités pour partager aussi leurs connaissances et leurs expériences réussies dans la lutte contre le Covid-19.

Ce message est adressé aux travailleurs du Burkina Faso par l’Unité d’action syndicale à l’occasion de la journée internationale du travail célébré ce vendredi 1er mai 2020. 

Le comité de pilotage de la stratégie nationale de la prévention, de la radicalisation et de la lutte contre l’extrémisme violent a présenté le jeudi 30 avril 2020 à Ouagadougou leur rapport à mi-parcours au ministre d’Etat, ministre de l’Administration territoriale, de la Décentralisation et de la Cohésion sociale (MATDC), Siméon Sawadogo.

Le lundi 27 avril 2020, l’Ambassadeur de la République populaire de Chine au Burkina Faso a remis un lot de matériels de protections au Conseil régional de la Région du Centre-Nord dans l’enceinte de la représentation diplomatique. Offerts par Shandong, une province chinoise, ces équipements sont destinés à la population de la région du Centre-Nord afin de les aider à se protéger de la pandémie du Covid-19.