Aujourd'hui,
URGENT
Cyclisme: le Burkinabè 🇧🇫Paul Daumont nominé pour le prix du meilleur cycliste africain de l'année.
États-Unis : Donald Trump autorise le processus de transition vers une administration Biden.  
Burkina: un citoyen américain abattu le 21 novembre 2020, devant le camp Baba Sy de Ouagadougou.      
Burkina: l’Union africaine appelle à des élections apaisées et transparentes. 
Burkina: 860 villages et secteurs ne pourront pas prendre part au scrutin couplé. Cela représente environ 370 000 Burkinabè.
Burkina: 6 490 144 électeurs appelés aux urnes ce dimanche 22 novembre 2020 pour élire le président et les 127 députés pour 5 ans. 
Justice: 4 des 7 prévenus relaxés pour faits non constitués dans le procès du recrutement frauduleux de la CNSS.     
Procès CNSS: Norbert Zèda, ex DRH, écope de 30 mois ferme et 5 ans d’interdiction d’exercer dans la fonction publique. 
Justice: Daniel Sawadogo, ex chef de personnel écope de 20 mois ferme et 5 ans d’interdiction dans la fonction publique (procès CNSS). 
Justice: Natacha Ouédraogo, épouse de l’ex DRH écope de 12 mois ferme dans le procès du recrutement frauduleux de la CNSS. 

L’Union européenne soutient le panier commun du Projet d’Appui aux Processus Electoraux 2020-2021 au Burkina Faso à travers un appui de près de 5,9 milliards FCFA

Le lundi 2 novembre 2020, au cours d’une conférence de presse à la Maison de la Culture Anselme Titiana SANON, le Mouvement SENS a exposé les motifs de ses quatre propositions de lois. Nous vous proposons de prendre connaissance de ces motifs.

Seule femme candidate à la présidentielle du 22 novembre prochain, Yeli Monique Kam, présidente du Mouvement pour la renaissance du Burkina (MRB), met l’accent sur trois défis majeurs à relever au Burkina Faso.

La campagne électorale bat son plein depuis le 31 octobre dernier et la plupart des partis politiques ont pris d’assaut villes et campagne à la conquête des électeurs. Contrairement aux autres, le Mouvement patriotique pour le salut (MPS) a donné le top de départ de sa campagne dénommée « activités de proximité », le samedi 31 octobre 2020 au marché de « 10 yaar ». Pour les responsables du parti, il s’agit ainsi d’une offensive, en attendant l’arrivée du candidat Yacouba Isaac Zida.

Le ministre de l’Agriculture et des Aménagements hydro-agricoles, Salifou Ouédraogo, a présidé la cérémonie officielle de lancement des activités du Comité des résidents, ressortissants du Nord et sympathisants pour le soutien à la candidature de Roch Marc Christian Kaboré (CRENOS/RMK), le 25 octobre 2020 à Ouahigouya. Des hommes et des femmes venues de toutes les localités du pays ont manifesté leur adhésion au mouvement.

Le Premier ministre, Christophe Joseph Marie Dabiré, représentant le président du Faso a procédé le vendredi 30 octobre 2020, au Monument aux héros nationaux à Ouaga 2000 au dépôt d’une gerbe de fleurs en hommage aux héros nationaux. La cérémonie commémorative s’est déroulée en présence des membres du gouvernement, des représentants des familles des victimes. 

Le candidat du mouvement Agir ensemble, Kadré Désiré Ouédraogo a entamé sa campagne électorale à Kaya dans la région du Centre-nord par un meeting géant ce samedi 31 octobre 2020. Pour l’ancien Premier ministre, et ancien président de la Commission de la CEDEAO, «ce meeting marque le début d’une campagne du renouveau du Burkina Faso.»

La campagne électorale dans le cadre des élections couplées présidentielle/ législatives s’ouvre dans cinq jours sur toute l’étendue du territoire burkinabè. En prélude à ces joutes oratoires entre les différents partis politiques engagés dans la course, le Conseil supérieur de la communication (CSC) a organisé ce lundi 26 octobre 2020 dans l'apres-midi, une cérémonie de signature solennelle du pacte de bonne conduite. A travers ces signatures par les principaux acteurs concernés par le processus électoral, ces derniers s'engagent à faire prévaloir l’intérêt général au détriment de l’intérêt personnel pour des élections apaisées, crédibles et dont les résultats seront acceptés de tous. La cérémonie a connu la présence du Chef du Gouvernement, Christophe Joseph Marie Dabiré. 

Ils devraient finalement être 13 à s’aligner dans les starting-blocks pour la course à la présidentielle de novembre 2020, après la décision du Conseil constitutionnel du Burkina Faso qui a rendu ce 22 octobre  la liste définitive des candidats. De 14 au départ sur la liste provisoire de la Commission électorale indépendante (Ceni), le conseil constitutionnel n’a retenu finalement que 13 candidatures. La candidature de Harouna Kindo, candidat du Mouvement des intellectuels (Mide) a été rejetée par le conseil pour défaut de paiement de la caution de 25 millions de FCFA. 

Ce 15 octobre 2020, jour du 33e anniversaire de l’assassinat du Président Sankara, nous apprenons avec satisfaction que le juge d’Instruction  en charge du dossier au Burkina a rendu son ordonnance de renvoi devant la Chambre de contrôle du Tribunal militaire de Ouagadougou. Cela signifie que le dossier est désormais en passe d’être transmis à la justice en vue de préparer le procès qui devrait se tenir courant 2021..

Dans un entretien accordé à France 24 et à Radio France internationale (RFI), le jeudi 15 octobre 2020 à Ouagadougou, le Président du Faso, Roch Marc Christian Kaboré, évoque, entre autres, la récente libération des otages au Mali, la situation sécuritaire, le bilan de son mandat et les élections du 22 novembre prochain. Toutes les questions et toutes les réponses.

Le représentant spécial du secrétaire général des Nations-unies pour l’Afrique de l’Ouest et le Sahel, Mohamed Ibn Chambas, s’est rendu au domicile de Kadré Désiré Ouédraogo, candidat à la présidentielle de 2020, ce mercredi 14 octobre 2020 à Ouagadougou. La question sécuritaire, la situation socio-politique et les perspectives des échéances de 2020 ont été les points abordés par les différentes parties.