Aujourd'hui,
URGENT
Cyclisme: le Burkinabè 🇧🇫Paul Daumont nominé pour le prix du meilleur cycliste africain de l'année.
États-Unis : Donald Trump autorise le processus de transition vers une administration Biden.  
Burkina: un citoyen américain abattu le 21 novembre 2020, devant le camp Baba Sy de Ouagadougou.      
Burkina: l’Union africaine appelle à des élections apaisées et transparentes. 
Burkina: 860 villages et secteurs ne pourront pas prendre part au scrutin couplé. Cela représente environ 370 000 Burkinabè.
Burkina: 6 490 144 électeurs appelés aux urnes ce dimanche 22 novembre 2020 pour élire le président et les 127 députés pour 5 ans. 
Justice: 4 des 7 prévenus relaxés pour faits non constitués dans le procès du recrutement frauduleux de la CNSS.     
Procès CNSS: Norbert Zèda, ex DRH, écope de 30 mois ferme et 5 ans d’interdiction d’exercer dans la fonction publique. 
Justice: Daniel Sawadogo, ex chef de personnel écope de 20 mois ferme et 5 ans d’interdiction dans la fonction publique (procès CNSS). 
Justice: Natacha Ouédraogo, épouse de l’ex DRH écope de 12 mois ferme dans le procès du recrutement frauduleux de la CNSS. 

Pour accompagner les couches les plus vulnérables, l'Unité d'action syndical (UAS) dans ce communiqué, invite le gouvernement à la suspension de certains taxes et impôts, des factures d’eau et d’électricité, des loyers.

 

La Délégation de l'Union européenne publie la déclaration suivante en accord avec les Chefs de Mission des Etats membres de l'UE au Burkina Faso

La Chine a annoncé mercredi des contre-mesures face aux mesures restrictives imposées sur les agences médiatiques chinoises aux Etats-Unis, selon un communiqué officiel.

Ce communiqué de presse du Congrès pour la démocratie et le progress (CDP) porte sur la suspension de la désignation du candidat du parti à l'élection présidentielle de novembre 2020 pour cause de Covid-19. .

De deux cas le 9 mars 2020, le Burkina Faso enregistre 40 cas de personnes atteintes du Covid-19 à la date du 20 mars, dont un mort. Parmi les personnes touchées, trois ministres. Pour contrer la pandémie qui touche le monde entier, le président du Faso a annoncé une série de mesures dans un discours à la Nation ce 20 mars 2020. 

Ce samedi 14 mars 2020, le président du Faso, Roch Marc Christian Kaboré, a réuni  le Conseil supérieur de la défense nationale pour examiner les enjeux liés au coronavirus (Covid-19) qui frappe le monde entier et qui touche le Burkina Faso ainsi que la situation sécuritaire nationale.

La Délégation de l'Union européenne publie la déclaration suivante en accord avec les Chefs de Mission de l'UE au Burkina Faso.

A l’issue du séminaire gouvernemental tenu ce jeudi 5 mars 2020, sous la présidence du Premier ministre, Christophe Joseph Marie Dabiré, le ministre de la Fonction publique, du Travail et de la Protection sociale, Pr Séni Ouédraogo, s’est prononcé sur les processus sur la rationalisation du système de rémunération et de l’opération de vérification de l’authenticité des diplômes des agents de la Fonction publique. Il a soutenu que ces deux dossiers sont d’actualité et que les processus de leur mise en œuvre «avancent bien et avec sérénité».

La révision de la liste électorale biométrique a été lancé le 10 février dernier. Le bilan de cette opération dans les deux premières sous-zones selon le président de la Commission électorale nationale indépendante (Ceni) est "peu reluisante" du point de vue de la participation des femmes. Toute chose qui a conduit le président de la Ceni, Newton Ahmed Barry a rencontré des leaders d'associations de femme ce jeudi 5 mars 2020 avec pour objectif, de sensibiliser davantage la gente féminine à participer au jeu démocratique.

La France autorise l'extradition de François Compaoré vers le Burkina FasoLa France autorise l'extradition de François Compaoré vers le Burkina Faso.

L’ambassadeur de Chine au Burkina Faso, était chez le Premier ministre ce vendredi 28 février 2020. Li Jian est venu faire le point de l’évolution de la lutte contre le coronavirus à Christophe Joseph Marie Dabiré. Tout en rassurant le chef du gouvernement que cette épidémie est désormais sous contrôle, le diplomate a aussi soutenu que l’empire du milieu est toujours disposé à accompagner le Burkina Faso, pour faire face à cette menace qui sévit non seulement en Chine et qui se propage un peu partout dans le monde entier.

Abdel Kader Traoré démissionne de deux mouvements dont il est le coordonnateur: il s’agit du mouvement pour le retour de Blaise Compaoré et des exilés et du Mouvement burkinabé pour la paix et la réconciliation nationale. Il s’en explique dans sa lettre de démission dont une copie est parvenue à Fasozine.