Aujourd'hui,
URGENT
Cyclisme: le Burkinabè 🇧🇫Paul Daumont nominé pour le prix du meilleur cycliste africain de l'année.
États-Unis : Donald Trump autorise le processus de transition vers une administration Biden.  
Burkina: un citoyen américain abattu le 21 novembre 2020, devant le camp Baba Sy de Ouagadougou.      
Burkina: l’Union africaine appelle à des élections apaisées et transparentes. 
Burkina: 860 villages et secteurs ne pourront pas prendre part au scrutin couplé. Cela représente environ 370 000 Burkinabè.
Burkina: 6 490 144 électeurs appelés aux urnes ce dimanche 22 novembre 2020 pour élire le président et les 127 députés pour 5 ans. 
Justice: 4 des 7 prévenus relaxés pour faits non constitués dans le procès du recrutement frauduleux de la CNSS.     
Procès CNSS: Norbert Zèda, ex DRH, écope de 30 mois ferme et 5 ans d’interdiction d’exercer dans la fonction publique. 
Justice: Daniel Sawadogo, ex chef de personnel écope de 20 mois ferme et 5 ans d’interdiction dans la fonction publique (procès CNSS). 
Justice: Natacha Ouédraogo, épouse de l’ex DRH écope de 12 mois ferme dans le procès du recrutement frauduleux de la CNSS. 

ENVIRONNEMENT

Le 17 décembre 2018, la Direction des opérations du Ministère de l'Environnement a procédé à l'interpellation de deux présumés trafiquants de peaux de panthère et de lion à Ouagadougou. Ces trafiquants seront devant la barre  ce mercredi 27 novembre 2019 à Fada. Et cela à la faveur de la collaboration entre Conservation Justice/Eagle et le gouvernement Burkinabé. 

Il faut relever que le 19 juillet dernier,  4 personnes ont été interpellées à Ouagadougou en pleine tentative de commercialisation de 20 peaux de crocodiles. Et le 31 du même mois c'est 2 personnes qui ont été appréhendées toujours à Ouagadougou, au moment ou ils voulaient  vendre 2 pointes d'ivoire d'éléphants. Toutes ces opérations ont été menées une fois de plus par la Direction des Opérations du Ministère en charge de l'Environnement et l'appui de l'ONG Conservation Justice/ Eagle. 

Ces présumés trafiquants s’ils sont reconnus coupable encourent une peine de prison pouvant aller jusqu'à 5 ans et une amende pouvant atteindre 5 millions de francs CFA.

 

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir