Aujourd'hui,
URGENT
Médias: un incendie a ravagé ce matin les  locaux de la télévision BF1. Pas de blessé, mais d'importants dégâts matériels.
Burkina: le secteur minier, c’est 71% des recettes d’exportation,  50 tonnes d’or produites en 2019 qui ont rapporté 1420 milliards FCFA.
Mines: en 2020, l’exportation d’or a rapporté près de 2 000 milliards de FCFA au Burkina (Oumarou Idani). 
Covid-19: un nouveau décès et 83 nouveaux cas à la date du 12 janvier 2021 au Burkina Faso. 
Mali: trois Casques bleus ivoiriens tués quand leur véhicule a sauté sur une mine dans la région de Tombouctou (Officiel). 
Burkina: la NAFA félicite le président Kaboré pour la création d’un ministère de la Réconciliation nationale et encourage Zéphirin Diabré. 
Burkina: le couvre-feu prolongé de 45 jours dans la région du Sahel dans le cadre de la lutte contre le terrorisme. 
États-Unis: 20 000 soldats de la Garde nationale déployés à Washington pour l'investiture de Joe Biden (médias). 
États-Unis: Donald Trump devient le premier président sous l'objet d'une deuxième procédure de destitution dans l'histoire du pays.
Covid-19: 184 nouveaux cas et 3 décès à la date du 11 janvier 2021 au Burkina.  

ECONOMIE

Le groupe de la Banque mondiale au Burkina Faso a tenu un déjeuner de presse avec le réseau des journalistes de la banque mondiale   le vendredi 23 novembre 2018. La  présentation  du nouveau cadre de partenariat de la Banque mondiale avec le Burkina  et l’ensemble des projets et programmes financés par la banque (portefeuille)  était à l’ordre du jour.

La BM a adopté en juillet 2018, un nouveau cadre de partenariat (CPF) avec le Burkina Faso pour la période 2018- 2023. Ce cadre, guidera l’action du groupe pour accompagner le pays des Hommes intègres dans la mise en œuvre du PNDES (plan national de développement économique et social). Selon le groupe, ce cadre de partenariat s’articule autour de trois axes stratégiques que sont : la création d’emplois et la croissance ; l’investissement dans le capital humain et la protection sociale ; le renforcement de la gouvernance économique et de la participation citoyenne.

L’objectif du nouveau partenariat pays est de promouvoir le développement des secteurs porteurs de croissance et créateurs d’emplois productifs (transformation de l’économie et compétitivité ; croissance économique équitable ; bonne gouvernance et participation citoyenne). Aux dires du représentant résident de la banque mondiale au Burkina, Cheick Kanté, les grands axes du CPF sont cohérents avec  le PNDES, les conclusions du diagnostic systématique pays(DSP) ; les ODD (objectifs du développement durable)    ; les leçons du portefeuille en cours.

S’agissant de la situation du  portefeuille, une liste indicative de nouvelles opérations nationales  a été présentée lors de cette rencontre. Il s’agit entre autres des opérations sur  l’élevage, l’appui budgétaire ; la décentralisation ; le projet d’appui au secteur de l’eau ; le projet d’enseignement supérieur ; le projet santé. Des projets sous régionaux, l’irrigation au sahel et  la dorsale nord figuraient sur la liste.

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir