Aujourd'hui,
URGENT
Covid-19: les cas confirmés en Afrique dépassent la barre du million. 
Burkina: la Semaine nationale de la culture ne se tiendra pas en 2020 à cause de la Covid-19 (ministre de la Culture).
Liban : au moins quatre Burkinabè blessés dans l'explosion survenue au port de Beyrouth (bilan provisoire). 
Liban: les locaux du Consulat honoraire du Burkina Faso endommagés dans l'explosion survenue au port de Beyrouth. 
Kantchari: Bapandi Ouoba, policier municipal, tué dans la nuit du 3 au 4 août 2020 à son domicile par des hommes armés non identifiés.
Ouahigouya: décès de la mère de l’ancien président de l’Assemblée nationale, feu Dr Salifou Diallo, ce 31 juillet 2020. 
Burkina: le BEPC a enregistré un taux de succès de 36,47% contre 26,62% en 2019.
Burkina: le CEP a enregistré un taux de succès de 66,06% contre 55,11% en 2019. 
Burkina: le CAP et le BEP ont enregistré un taux de succès de 63,37% contre 46,86% en 2019. 
Mali: Al-Qaida revendique l'attaque qui a tué un soldat français -brigadier Tojohasina Razafintsalaman- le jeudi 23 juillet 2020. 

Jules Mouanga, le directeur artistique et Sally Touré, la coordonnatrice adjointe. Absente du pays, Jordana Foppa intervenait par visioconférence.

CULTURE

La troisième édition de Star Kids, l’émission de concours artistique télévisée, se tient cette année se tient cette année dans un contexte marqué par la pandémie du Covid-19. Au cours d’une conférence de presse tenue à Ouagadougou le 15 juillet 2020, les organisateurs ont fait le bilan de la 2e édition et annoncé des innovations. 

Révéler les futurs talents et acquérir une bonne culture de la chanson, c’est le but de "Star Kids”, l’émission de concours artistique télévisée organisée par l'association  Ma’nathan. Cet événement de karaoké offre une tribune aux enfants âgés de 6 à 17 ans pour s’exprimer à travers le chant.

Ce télé-crochet en est à sa troisième édition cette année. Lors de la conférence de presse, les organisateurs ont dressé le bilan des deux premières éditions. Comme point positif, Jordana Brouta Foppa relève l’engouement de plus en plus fort du public pour l’émission qui, d’après elle, «a pris une grande place dans les cœurs des téléspectateurs.» Elle se réjouit également du fait que l’équipe qui organise l’évènement se bonifie et que des partenaires, qui ont accompagné l’émission en 2019, acceptent de nouveau de se tenir à leurs côtés pour le plus grand bonheur des enfants. 

Les difficultés n’ont pas non plus manqué. «Nous recevons beaucoup de candidatures, mais très peu de talents», souligne ainsi la promotrice, en suggérant de «donner l’occasion à nos enfants de pratiquer beaucoup plus le chant, que ce soit à l’école ou ailleurs.»

Trouver des financements a également été un parcours du combattant. L’association a dû ainsi financer à 100% la première édition, et à 54% la deuxième. Certains artistes dont les enfants ont choisi d’interpréter les œuvres ne se montent pas aussi particulièrement empressés de collaborer. Les organisateurs doivent parfois se battre pour trouver l’instrumental.  

Des innovations à la pelle

Le thème choisi pour la troisième édition de Star Kids est «Préservons la paix pour protéger la sécurité et l’innocence de nos enfants». Il fait écho à l’actualité que connait le Burkina Faso, explique Jordana Brouta Foppa. «Ce thème fait écho aux déplacés victimes du terrorisme. Car comme vous le savez, on n’a pas mal d’enfants qui souffrent de cette situations», a-t-elle affirmé.

Les enfants de Bobo-Dioulasso pourront participer à l’édition de cette année. «C’est sûr qu’on aura des candidats de la ville de Bobo cette année pour la compétition», a-t-elle confié. Ceux d’entre eux qui seront sélectionnés seront transportés et logés à Ouagadougou.

Comme innovation également, un prix de l’excellence scolaire est institué. Ainsi, 200 000FCFA iront au candidat ayant le meilleur bulletin scolaire à l’issu du premier trimestre. Une académie sera mise en place pour permettre à des enfants de bénéficier de formations tout au long de l’année. 

En plus de la RTB, Star Kids 3 sera rediffusé par plusieurs chaines de télévision au Congo-Brazzaville, au Cameroun, en Côte d’Ivoire…

Les inscriptions sont closes depuis le 10 juillet 2020. Près de 200 vidéos ont été reçues par le comité d’organisation. Les 80 enfants retenus pour passent le casting par vagues de 10, Covid-19 oblige. L’édition sera enregistrée sans public, à cause de la pandémie. 

Le programme est connu: le casting se teint le 25 juillet, les auditions le 15 août, les beatles le 22 août, la demi-finale le 29 août et la finale est prévue pour 19 décembre 2020.  Première diffusion, le premier samedi du mois de novembre 2020. 

Une minute de silence a été observée en la mémoire de Léandre Ouédraogo, le vainqueur de la deuxième édition de Star Kids décédé cette année à l’âge de 12 ans. 

 

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir