Aujourd'hui,
URGENT
Roch Kaboré: "Je voudrais rassurer tous les déplacés internes de notre engagement à créer les conditions de leur retour dans leurs localités"
Climat: les glaciers du Groenland fondent sept fois plus vite qu’en 1990
11-décembre: "Pour bâtir ensemble un Burkina Faso prospère, nous devons nous départir de nos intérêts égoïstes" (Roch Kaboré) 
11-décembre: "J’ai décidé de commettre un groupe de travail pour l’écriture de l’histoire générale de la Haute-Volta au Burkina" (Roch Kaboré)
11-décembre: "je renouvelle mon appel à une trêve sociale et à une union sacrée autour des FDS pour vaincre le terrorisme"(Roch Kaboré) 
Politique: le candidat du CDP pour la présidentielle de 2020 connu d'ici le 31 janvier prochain
Algérie: les ex-Premiers ministres Ouyahia et Sellal condamnés pour corruption
Burkina: le gouvernement et le MCC ont signé le 6 décembre 2019 à Ouagadougou l’aide-mémoire du second compact
Mauritanie: au moins 62 migrants sont morts dans le naufrage de leur embarcation au large de la Mauritanie
Burkina: le budget de l’Etat gestion 2020 se chiffre en recette à 2 233,316 milliards FCFA et en dépenses à 2 518,456 milliards FCFA 

CULTURE

"La valorisation de la musique live, facteur de développement et de lutte contre le chômage : défis et perspectives", c'est sous ce thème que se la 4è édition du Festival de la musique live de Goughin (Femulig). L'annonce a été faite par l’ensemble musical “Le levain” (structure organisatrice de l’évènement) ce 30 octobre 2019 à l’Institut national de formation artistique et culturelle (INAFAC) de Ouagadougou au Burkina Faso.


Créé il y a quatre ans, le Femulig a pour objectifs de renforcer les capacités des jeunes pour une meilleure participation à la promotion de la culture ; renforcer les capacités des jeunes en offrant des cadres permanents et/ou temporels d'acquisition de connaissances et d'application concrète sur des œuvres existantes et sur des créations pour la valorisation de la musique burkinabè ;  de promouvoir des alliances et des partenariats entre acteurs culturels et l'Etat d'une part, entre acteurs culturels et institutions privées nationales et internationales œuvrant dans le cadre de la promotion et du renforcement des capacités des acteurs culturels et entre les acteurs de la culture d'autre part ; promouvoir la visibilité des secteurs sociaux culturels pour le développement de la musique live et la promotion des musiciens instrumentistes.

Placée sous le patronage de Abdoul Karim Sango, ministre de la Culture et des Arts, cette 4è édition est prévue se tenir du 29 novembre au 1er décembre 2019 sur l'esplanade du stade du 4 août de Ouagadougou. Selon Maximilien Somé coordonnateur de l’ensemble musical «Le levain», pour cette 4è édition, les innovations majeures de l'édition précédente seront renforcées et mieux organisées pour donner un éclat particulier à l'évènement. On peut citer entre autres, les masters class, la reconduction des trophées pour récompenser les meilleurs instrumentistes dans toutes les catégories (instruments modernes et traditionnels) etc. Ces dits trophées sont appelés "Tam-tam u Faso awards".

Il y a également l'instauration de deux rubriques intitulés "Découverte de talents" qui consiste à promouvoir des jeunes artistes en leur offrant la scène pour une prestation d'au moins 15 mn et la rubrique "Partage d'expérience" qui consiste elle également, à offrir la scène à des musiciens rompus à la tâche de la pratique des instruments afin de découvrir d'autres façons de faire. Pour cette édition, il est annoncé la participation de l'orchestre Bella Mondo de la Côte d'Ivoire comme invitée d'honneur.

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Sondage

Pour lutter contre le terrorisme, le maire de Ouagadougou propose à chaque Burkinabè de céder un mois de revenus à titre d’effort de guerre. Selon vous, cette proposition est:

OFFRE CANAL+

Rejoins-nous sur Facebook

ACTUELLEMENT DANS VOS KIOSQUES

NEWSLETTER

Abonnez vous à notre bulletin d'informations pour être quotidiennement informé