Aujourd'hui,
URGENT
Médias: un incendie a ravagé ce matin les  locaux de la télévision BF1. Pas de blessé, mais d'importants dégâts matériels.
Burkina: le secteur minier, c’est 71% des recettes d’exportation,  50 tonnes d’or produites en 2019 qui ont rapporté 1420 milliards FCFA.
Mines: en 2020, l’exportation d’or a rapporté près de 2 000 milliards de FCFA au Burkina (Oumarou Idani). 
Covid-19: un nouveau décès et 83 nouveaux cas à la date du 12 janvier 2021 au Burkina Faso. 
Mali: trois Casques bleus ivoiriens tués quand leur véhicule a sauté sur une mine dans la région de Tombouctou (Officiel). 
Burkina: la NAFA félicite le président Kaboré pour la création d’un ministère de la Réconciliation nationale et encourage Zéphirin Diabré. 
Burkina: le couvre-feu prolongé de 45 jours dans la région du Sahel dans le cadre de la lutte contre le terrorisme. 
États-Unis: 20 000 soldats de la Garde nationale déployés à Washington pour l'investiture de Joe Biden (médias). 
États-Unis: Donald Trump devient le premier président sous l'objet d'une deuxième procédure de destitution dans l'histoire du pays.
Covid-19: 184 nouveaux cas et 3 décès à la date du 11 janvier 2021 au Burkina.  

CULTURE

Un comité spécialisé de l’Unesco a décidé ce jeudi 29 novembre 2018, de l’inscription du reggae sur la liste du patrimoine culturel immatériel de l’Humanité. Selon l’Unesco, cette décision fait suite à « la contribution » de ce genre musical à la prise de conscience internationale sur des sujets d’ordre sociétal.

Candidature portée par la Jamaïque, la musique reggae est parvenue à conquérir le cœur du comité ad hoc de l’Unesco. Cette musique jamaïcaine rejoint ainsi une liste de nombreuses traditions culturelles, à être dotées de cette dimension internationale.

Pour le comité en question, ce choix porté sur cette musique rendue populaire par Bob Marley, s’explique par sa « contribution » à la prise de conscience internationale, « sur les questions d’injustice, de résistance, d’amour et d’humanité, et sa dimension à la fois cérébrale, socio-politique, sensuelle et spirituelle ».

Le reggae, se revendique comme étant la musique des opprimés, avec une thématique d’ordre social et politique, tout comme les questions d’inégalité. Reconnu comme un style de musique « exclusivement jamaïcain », le reggae est parvenu à pénétrer les quatre coins du monde. A travers la liste du patrimoine culturel, l’objectif est de mettre en lumière des savoir-faire portés par des communautés. 

 

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir