Aujourd'hui,
URGENT
Cyclisme: le Burkinabè 🇧🇫Paul Daumont nominé pour le prix du meilleur cycliste africain de l'année.
États-Unis : Donald Trump autorise le processus de transition vers une administration Biden.  
Burkina: un citoyen américain abattu le 21 novembre 2020, devant le camp Baba Sy de Ouagadougou.      
Burkina: l’Union africaine appelle à des élections apaisées et transparentes. 
Burkina: 860 villages et secteurs ne pourront pas prendre part au scrutin couplé. Cela représente environ 370 000 Burkinabè.
Burkina: 6 490 144 électeurs appelés aux urnes ce dimanche 22 novembre 2020 pour élire le président et les 127 députés pour 5 ans. 
Justice: 4 des 7 prévenus relaxés pour faits non constitués dans le procès du recrutement frauduleux de la CNSS.     
Procès CNSS: Norbert Zèda, ex DRH, écope de 30 mois ferme et 5 ans d’interdiction d’exercer dans la fonction publique. 
Justice: Daniel Sawadogo, ex chef de personnel écope de 20 mois ferme et 5 ans d’interdiction dans la fonction publique (procès CNSS). 
Justice: Natacha Ouédraogo, épouse de l’ex DRH écope de 12 mois ferme dans le procès du recrutement frauduleux de la CNSS. 

Dans un entretien accordé à France 24 et à Radio France internationale (RFI), le jeudi 15 octobre 2020 à Ouagadougou, le Président du Faso, Roch Marc Christian Kaboré, évoque, entre autres, la récente libération des otages au Mali, la situation sécuritaire, le bilan de son mandat et les élections du 22 novembre prochain. Toutes les questions et toutes les réponses.

Trente-trois ans après l’assassinat de Thomas Sankara, le charismatique leader de la révolution d’août 1983 au Burkina Faso, le collectif d’avocats constitués aux côtés de ses ayants-droit fait, dans ce communiqué de presse, le point de l’enquête ouverte par la justice. 

Le représentant spécial du secrétaire général des Nations-unies pour l’Afrique de l’Ouest et le Sahel, Mohamed Ibn Chambas, s’est rendu au domicile de Kadré Désiré Ouédraogo, candidat à la présidentielle de 2020, ce mercredi 14 octobre 2020 à Ouagadougou. La question sécuritaire, la situation socio-politique et les perspectives des échéances de 2020 ont été les points abordés par les différentes parties.

Le Premier ministre Christophe Dabiré a indiqué samedi à Manga, que le Burkina Faso «n’a pas d’exilés politiques», contrairement à ce que soutiennent certains opposants.

Annoncée depuis quelques jours, la libération de l’humanitaire Sophie Pétronin et de l’opposant malien Soumaïla Cissé est intervenue ce 8 octobre 2020, après environ 4 ans pour l’humanitaire et  6 mois pour l’opposant malien. En plus d’eux, deux autres otages italiens ont été libérés. Tous sont en route  vers la capitale, Bamako.
Dans la foulée, le président français, Emmanuel Macron, a exprimé son « immense soulagement ».Ces libérations interviennent après celles  de 206 djihadistes.

Voici la liste provisoire des candidats retenus par la Commission électorale indépendante du Burkina (Ceni) et qui sera soumise au Conseil constitutionnel. Rappelons qu'au départ, 23 candidats avaient manifesté leur intention de prendre part à la course vers la présidence du Faso.

Le Congrès pour la démocratie et le progrès, ex parti au pouvoir, condamne, dans cette déclaration, les manœuvres  des autorités de notre pays qui consiste à exclure un citoyen, l’ex Premier ministre burkinabè Yacouba Isaac Zida en l’occurrence, de la compétition électorale présidentielle.

Depuis hier minuit, le dépôt des candidatures pour l’élection présidentielle du 22 novembre prochain est clos. En tout, 23 dossiers ont été déposés à la Commission électorale nationale indépendante (Ceni), dont celui de trois femmes et plusieurs indépendants.  Ces dossiers seront examinés, les 6 et 7 octobre, par une commission de validation composée de la Ceni et des candidats ou de leurs représentants.

Annoncé au Burkina Faso le 25 septembre 2020 pour assister au congrès de son parti, le Mouvement patriotique pour le salut (MPS), l’ancien Premier ministre Yacouba Isaac Zida ne viendra plus. Les raisons sont expliquées dans le communiqué ci-dessous. 

Le sommet des chefs d’Etat et de Gouvernement de la Communauté économique des Etats de l’Afrique de l’Ouest (Cedeao) avec le Comité national  pour le Salut du Peuple (CNSP) du Mali, tenu hier au Peduase Logde à Aburi, au Ghana, a examiné la feuille de route proposée par la junte militaire, en présence du président du Faso, Roch Marc Christian Kaboré.

Ce 16 septembre 2020 marque le cinquième anniversaire du coup d’Etat orchestré par le Régiment de sécurité présidentielle (RSP, qui sera ensuite dissout) contre les autorités de la transition du Burkina Faso.  Le Balai citoyen, organisation de  la société civile en première ligne contre les putschistes, s’en souvient dans cette déclaration. 

Le Premier ministre, Christophe Joseph Marie Dabiré, était en visite ce 11 septembre 2020 dans la région du Centre-nord. Arrivé dans la matinée, après une halte chez le Dima de Boussouma et une visite de l’abattoir frigorifique moderne de la ville de Kaya, le chef du gouvernement a pris langue avec les forces vives de la région. Pour le Premier ministre, la population du Centre-nord est la preuve de la résilience et du courage du peuple burkinabè.